En continuant votre navigation sur notre site Internet, vous acceptez l'enregistrement de cookies permettant le fonctionnement du site (Audience, e-shop)

Listeria monocytogenes

Listeria monocytogenes sur boite de Pétri
Listeria monocytogenes sur boite de Pétri Vigilab, tous droits réservés

La Listériose :


Listeria monocytogenes est une espèce pathogène pour l’homme. Il existe 3 formes principales de listériose. La principale voie de contamination est l’alimentation (99% des cas) avec des durées d’incubation variant de 2 à 88 jours (médiane à 17 jours):

  • Listériose de la femme enceinte : L’infection par voie alimentaire se fait le plus souvent au cours du troisième trimestre et se manifeste par un syndrome pseudo-grippal (Fièvre, courbatures, maux de tête). L’infection peut toucher le fœtus par voie transplacentaire avec des conséquences graves (avortement, mort fœtale, naissance prématurée).
  • La listériose néonatale : infection par contact durant l’accouchement ou peu après par l’intermédiaire du matériel médical ou des mains. La mortalité des formes néonatales est proche de 30 à 40% malgré les traitements antibiotiques (détresse respiratoire, méningite, convulsions, cyanose,…).
  • La listériose de l’adulte et de l’enfant : Atteinte du système nerveux central (formes neuroméningées laissant très souvent des séquelles neurologiques chez les sujets atteints), septicémie.

Le portage asymptomatique chez l’homme est estimé entre 1 et 20 % de la population générale. Chez les animaux d’élevage (bovins, ovins, caprins), la bactérie peut provoquer des avortements, des septicémies, des lésions cérébrales et des infections mammaires responsables de la contamination du lait.
Listeria ivanovii également pathogène pour les animaux et plus rarement pour l’homme.

 

Habitat :

L. monocytogenes est une bactérie ubiquiste très fréquente dans l’environnement et qui possède une grande capacité à persister (1 à 2 ans dans le sol). On la retrouve :

•    Dans le sol,
•    Les ensilages, fourrages,
•    Sur les végétaux,
•    Dans l’eau,
•    Le tube digestif de herbivores
•    …


6 à 30% des bovins, ovins, porcins, caprins et poulets hébergent naturellement la bactérie


Le comportement de la bactérie est assez variable selon les souches étudiées :

  • Croissance entre -2°C et 45°C
  • pH de croissance entre 4,0 et 9,6
  • Résiste à des Aw > 0,92 (0,90 si présence de glycérol)
  • Aéro-anaérobie



Analyse des causes :

La contamination est souvent primaire dans la filière fromage et viande, puis par défaut de nettoyage devient secondaire et croisée dans toutes les filières de fabrication. La contamination par les surfaces et les outils mal nettoyés est fréquente.

 

Voies de contamination par Listeria
Voies de contamination des matières premières par L. monocytogenes

 


Sources possibles de contamination du lait (et des produits laitiers) :

  • Utilisation d’ensilages ou de fourrages insuffisamment acidifiés.
  • Absence ou défaut de nettoyage des mamelles avant la traite.
  • Présence d’un animal atteint d’une infection mammaire.
  • Hygiène insuffisante (pelages souillés par des matières fécales).

 


Sources possibles de contamination de la viande et des produits a base de viande :

  • Contamination fécale lors de l’abattage
  • Surfaces de travail (hachoirs, poussoirs)
  • Contamination par le personnel (bonnes pratiques d’hygiène non respectées)




Mesures curatives et / ou correctives :


La notification aux services compétents (Direction départementale des services vétérinaires) est nécessaire et obligatoire, et le retrait de vente des lots obligatoire si la concentration est supérieure à 100/g, Rechercher une contamination des matières premières, et des surfaces mal nettoyées et désinfectées.
Pour des concentrations inférieures à 100UFC/g il est nécessaire de retirer ou de rappeler les lots concernés si aucune étude, faite sur le produit en question, ne montre que la limite de 100 UFC/g ne sera pas dépassée jusqu’à la date limite de conservation.
Un pasteurisation est possible car la bactérie est détruite par un barème de 63°C / 3 minutes ou 72°C / 15 secondes

Un contrôle des surfaces en fabrication est indispensable après un nettoyage approfondi. Une attention toute particulière sera portée sur les instruments de découpe et de hachage ainsi que sur le séchage complet des surfaces après la désinfection.

 

 

Références bibliographiques :


ANSES (2011). Fiche de description de danger microbiologique transmissible par les aliments : Listeria monocytogenes. [en ligne], www.anses.fr, 4p : lien

OMS/FAO (2007). Directives pour l’application des principes généraux des denrées alimentaires à la maîtrise de Listeria monocytogenes dans les aliments prêts à consommer. CAC/GL 61 – 2007, [en ligne], www.codexalimentarius.net, 22p

SUTRA, L. Listeria monocytogenes. In : SUTRA et al., Manuel de bactériologie alimentaire. Paris : Polytechnica, 1998, pp. 133-163.

Commission Européenne. Règlement (CE) n° 2073/2005 concernant les critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires.

Dernière modification le mardi, 06 décembre 2016 12:04
M. BOYER

Responsable scientifique

Vous pouvez me contacter au 04 95 30 14 77

Retour en haut

Agroalimentaire - Hydrologie - Environnement. Vigilab, votre laboratoire conseil en Corse

Suivez-nous sur Facebook

Nous contacter

Immeuble Santa-Maria
Lupino
20600 BASTIA

  


04 95 30 14 77

 


04 95 30 14 78

 

 

Lundi  08:00 - 18:30
Mardi 08:00 - 18:30
Mercredi 08:00 - 18:30
Jeudi 08:00 - 18:30
Vendredi 08:00 - 18:30
Samedi Service de garde
Dimanche Service de garde

Nous situer

Réseau France Labo

  

 

Réseau France Labo

Vigilab : Laboratoire associé

 

Une couverture nationale avec des laboratoires de proximité